Skip to content

J’suis peut-etre une marde en dating et j’viens de m’en rendre compte

J’suis peut-etre une marde en dating et j’viens de m’en rendre compte

Deuxieme semaine via Bumble. Pas vraiment votre que j’aurais pense. Je m’attendais a de la facilite, de l’accessible, du gros fun, des bisous, des calins, du coquin. J’pensais qu’a chaque fois que j’allais ouvrir l’application, 1 gros bruit POP the bottle qui s’ouvre, suivi d’une envolee de confettis qui me tomberait dessus, descendue tout droit du ciel.

En fera, je faisais des reves erotiques non-stop. J’esperais que Bumble comble notre besoin de chaleur humaine.

C’qui est un tantinet arrive.

Je swipais dans le metro quand j’ai entendu un gros raclement de gorge, tse un le dont tu peux suivre le trace, qui part des entrailles, et qui va jusque dans la trachee. Inevitablement, un crachat a suivi. Et une douce sensation d’avoir recu des gouttes sur mon tour me frappa. Cr*ss, je venais de me faire cracher dessus via un itinerant. Pas vraiment le genre d’echanges de fluides que je desirais.

J’avais peut-etre trop mise dans Bumble Afin de me sortir des tenebres genitales

On se souviendra de votre mec qui m’a propose une date en moins de 10 mots. Un king de l’optimisation un moment. C’etait dur a battre. Faque, on semble s’i?tre vus. Mon plan B etait le gars du metro.

J’arrive en boi®te en avance, question d’me starter solo. C’que je fais regulierement dans les derniers temps, a t’avouer, mais ca c’est un autre sujet. Il arrive, enleve le manteau et s’excuse en se frottant la face. (more…)

Details